Accueil arrow News arrow US Open : Chronologie de sa carrière
US Open : Chronologie de sa carrière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jerome   
18-09-2006

Pendant 21 ans non-stop, l'Américain a fait vibrer Flushing Meadows. Avec deux titres et quatre finales, le petit gars de Las Vegas est rentré dans la légende du tournoi aux côtés des Connors, Lendl, Sampras et autres Federer.

 

AGASSI A FLUSHING MEADOWS, UNE CHRONOLOGIE


Le 21e US Open consécutif d'Andre Agassi est également le dernier tournoi de la carrière de ce joueur exceptionnel. De 1986 à 2006, Andre Agassi n'aura jamais manqué à l'appel à Flushing Meadows. Treize fois, l'Américain est arrivé au moins en quarts de finale pour deux titres et quatre finales. Mais plus qu'un palmarès, c'est une attitude, un style et des matches fantastiques qui ont marqué les deux dernières décennies à Flushing Meadows. En voici un "best-of" :


1986 - 1987 - 1988 - 1989

Après deux éliminations au premier tour pour ses deux premières participations, dont une défaite en quatre sets face à Henri Lecontre en 1987, Andre Agassi se frotte à ce qui se fait de mieux aux Etats-Unis : Jimmy Connors et Ivan Lendl. Il bat deux fois le premier, à chaque fois en quart de finale, mais échoue deux fois en demi-finale face au second.

En 1988, Connors dispute son 19e US Open (22 au total, soit un de plus qu' Agassi au total) et se fait balayer en trois sets. L'année suivante, Jimmy mène deux sets à un avant de s'incliner. Première victoire en cinq sets de celui que l'on surnomme le "Kid de las Vegas". Quant à Lendl, qui le bat chaque fois en deux sets, il atteint ainsi sa septième puis huitième finale de l'US Open d'affilée. Un record absolu.


1990

Première finale, premier match face à un certain Pete Sampras, et première désillusion. Défaite en trois sets : 6-4, 6-3, 6-2.


1992

Les duels entre Jim Courier et Andre Agassi ont fait le bonheur de Roland-Garros où ils se sont rencontrés quatre fois. Deux mois après une probante victoire en demi-finale du Grand Chelem parisien, Courier, N.1 mondial, stoppe Agassi, N.9 en quart de finale de l'US Open. Finaliste en 1991, Jim sera ensuite battu deux fois par Sampras en demi-finale (1992 et 1995). Courier et Agassi se retrouveront ensuite, vainqueurs ensemble de la Coupe Davis à la fin de l'année 1992.


1994

Troisième finale de Grand Chelem pour Agassi. Après une victoire surprise à Wimbledon en 1992, il domine Chang en cinq manches et devient le premier joueur non tête de série à remporter le tournoi. Il domine Michael Stich en finale.


1995

Agassi retrouve Sampras en finale. Les deux joueurs se jouent pour la 17e fois sur le circuit, mais seulement la seconde fois à l'US Open. Deuxième défaite pour Agassi qui ne battra jamais son légendaire rival sur les courts de Flushing Meadows.


1999

Cinq après son premier titre à Flushing Meadows, Agassi revient sur le central de Flushing le dernier dimanche. Comme en 1994, il se retrouve face à son compatriote Todd Martin. Il avait contré à merveille ce grand serveur en demi-finale, il devra lutter pendant cinq sets pour obtenir son deuxième et dernier titre à New York, non sans avoir été mené deux sets à un (6-4, 6-7(5), 6-7(2), 6-3, 6-2).


2001

Agassi perd un des plus beaux quarts de finale de l'histoire du tournoi face à l'inévitable Pete Sampras. Le score est éloquent, le niveau de jeu est hallucinant. Pendant quatre sets, aucun des deux joueurs ne perd son service : 6-7(9), 7-6(2), 7-6(2), 7-6(5). Au total, on compte 133 points gagnants pour 57 fautes directes (53 points gagnants et 19 fautes pour Agassi). Un classique.


2002

L'Amérique ne pouvait pas rêver de plus hommage pour les adieux de Sampras. Son dernier match réunit toutes les conditions favorables. Devant son public, en finale de l'US Open, il domine le seul joueur qui a contesté sa suprématie, son ami Agassi. Sampras breake quatre fois Agassi sur huit balles de break, quand ce dernier ne prend que deux fois le service de son adversaire malgré 12 balles de break.

Une page de l'histoire du tennis américain se tourne. Agassi reste seul, dernier héros de la génération post-McEnroe : " Quand un joueur vous accompagne tout au long de votre carrière, vous ressentez un regret très personnel qu'il ne soit plus sur les courts. Vous savez qu'il va manquer quelque chose."


2004

Sampras parti, Agassi fait face désormais à la génération Federer. Après un premier échec en 2001, le Suisse retrouve l'Américain pour la seconde fois en Grand Chelem. Malgré une véritable tempête, Federer s'impose en cinq sets. Cette victoire fut la plus difficile sur la route de son premier titre à New York.


2005

Le dernier coup d'éclat. Diminué par une sciatique, Agassi réussit le plus beau tournoi de sa saison. Son match face à James Blake est splendide. Mais, usé par trois victoires en cinq sets sur trois joueurs en pleine forme, Agassi est battu en quatre sets par un Federer impeccable lors de sa sixième finale à Flushing.
Dernière mise à jour : ( 18-09-2006 )
 
< Précédent   Suivant >