Accueil arrow Technique arrow Le retour de revers
Le retour de revers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jerome   
03-10-2006

Le retour de revers

 

 

http://static.flickr.com/81/259750827_3a65b5117d_o.jpg

 

 

Andre a une prise de coup droit légèrement fermée en attente de service. Sa grande force est de très peu modifier cette prise pour jouer son revers. Il peut compenser avec sa main gauche. Il relance d'assez près avec une grande faculté d'accélération (1). Dès qu'il a décodé la trajectoire de la balle, il a la réaction d'avancer pour intercepter, un peu à la manière d'un volleyeur (2).
Il débute par un écart de la jambe gauche pour se rapprocher de l'endroit où il va frapper (3).

 

http://static.flickr.com/93/259750829_04a3b2f0d6_o.jpg

 

Sa deuxième action est d'entamer une raotion des épaules. La raquette commence à se placer coté revers et la jambe d'appui se fléchit. Cette flexion va lui donner une meilleure assise pour frapper son retour. L'ensemble du mouvement se produit autour d'un axe bien droit et solide (4).L'action se poursuit par une assise de plus en plus précise sur la jambe gauche. La raquette vient de se placer en arrière grâce à une boucle convexe qui passe à la hauteur des épaules (5).
Andre a les mains collées l'une à l'autre en revers, les poignets sont unis. La prise est très solide (6).

 

http://static.flickr.com/109/259750831_c790ce1b21_o.jpg

 

L'assise au sol est toujours très bonne. La poussée de la jalbe gauche se prépare. Le bras droit commence à se tendre. L'amplitude dans la préparation est importante, mais celle de la prise d'élan est réduite, ce qui lui permet de gagner du temps et de retourner même sur les balles les plus rapides (7).
La raquette terminse sa boucle et Andre poursuit sa mise à niveau. Le bras droit est complétement tendu, un peu comme poru un swing de golf. ANdre conserve de la solidité pour attaquer la balle en contre. L'axe vertical est toujours bien maintenu, ce qui donne toute la qualité à son déplacement (8). Andre commence à se jeter sur la balle en poussant sur la jambe arrière. La raquette a terminé sa remise à niveau. La boucle a été complète. les poignets sont légèrement cassés pour permettre à la tête de raquette de descendre un peu plus bas. Le transfert du poids du corps est parfait au moment de l'impact et la poussée des jambes va donner encore plus de puissance à la frappe (9).

 

http://static.flickr.com/98/259750833_3cdfd9ecbc_o.jpg

 

On voit le travail des bras avec une action de poussée qui permet de jouer dans le sens de la balle en lui donnant du poids (10). On remarque que le bras gauche est complétement tendu. C'est cette action qui est prédominante en lui permettant de terminer le mouvement loin. L'accompagnement vers l'avant est très solide. Il permet de bien contrôler la trajectoire de la balle (11). Le bras gauche est complètement tendu jusqu'à l'extrême fin du geste malgré la violence du coup. Avoir joué en position ouverte lui permet de ne pas croiser les jambes et de gagner du temps et du terrain pour le coup suivant (12).

Dernière mise à jour : ( 03-10-2006 )
 
< Précédent   Suivant >