Accueil arrow Technique arrow Le retour de coup droit
Le retour de coup droit Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jerome   
03-10-2006

Le retour de coup droit

 

http://static.flickr.com/121/259755334_9599ced857_o.jpg

 

 La position d'attente d'Andre est classique avec le buste bien droit. La raquette est tenue en prise de coup droit en avant du corps. Les jambes sont déjà actives (1). La mise en action est instantanée. Il déclence un allègement et amorce un dégagement pour tourner son revers (2). Ce dégagement débute par un important écart de jambes. un écart qui s'effectue par un déplacement latéral. La balle arrive droit sur lui. Il va effectuer un déplacement en évitant de reculer (3).

 

http://static.flickr.com/108/259755337_a5026b2c50_o.jpg

 

 Le dégagment va s'effectuer par des pas chassés de grande amplitude. Andre va nettement fléchir sur la jambe gauche pour prendre un appui solide autour duquel il va pouvoir pivoter. Le haut du corps n'a que légèrement tourné (4). il poursuit son ajustement en ramenant la jambe droite à coté de la jambe gauche afin de prendre un appui important pour lui permettre d'effectuer la poussée (5). la préparation se poursuit avec une grande boucle, très haut au-dessus de la tête, la rotaion des épaules est accentuée par la position du bras gauche, trés tendu vers le coté droit. L'appui de la jambe droite se fait de plus en plus fléchi (6).

 

http://static.flickr.com/116/259755338_812d0a26db_o.jpg

 

La raquette commence sa remise à niveau très nettement en arrière sans dépasser l'axe des épaules. Le tronc et la tête sont parfaitement droits (7). La remise à niveau est maintenant complète. La raquette est redescendue sous la balle pour chercher une frappe à peu près horizontale. Le bras démarre son mouvement vers l'avant et Andre casse le poignet. La raquette prend beaucoup de retard par rapport à la main. Et lorsque la tête de raquette revient, elle giffle la balle provoquant une grande accélération (8). Dans le même temps, la poussée des jambes a été importante. Cette force qui vient d'en bas est transmise à la raquette et donne toute sa puissance au coup (9).

 

http://static.flickr.com/81/259755340_063851992a_o.jpg

 

A l'impact, la raquette se présente pratiquement perpendiculaire à la balle , très en avant du corps. Le bras se détend vers la balle, les épaules se dévissent, ce qui accentue la puissance du geste. A aucun moment les jambes ne se sont croisées, tout le mouvement de la préparation à la frappe a été affectué avec les jambes en position ouverte, ce qui lui permet de frapper très en avant du corps (10). L'accompagnement se fait dans le sens de la balle, la raquette prolonge son trajet vers l'avant et le haut. La poussée des jambes a été importante et a produit un sursaut du coprs. Le buste, qui reste bien droit, permet de conserver en fin de geste l'équilibre général. Tout le mouvement s'est effectué autour d'un axe parfaitement vertical, grâce auquel la raquette a tourné complètement (11). Andre termine son mouvement vers le côté gauche, le bras étant presque tendu. l'amplitude de la fin de geste démontre la violence du coup. La main gauche vient reprendre la raquette à la hauteur de l'épaule et évite ainsi une rotation trop importante du coté gauche.
Andre se retrouve maintenant totalement de face, les jambes bien placées pour enchaîner le coup suivant (12).

 

Dernière mise à jour : ( 03-10-2006 )
 
Suivant >